Retour sur épaves

Une petit créneau météo, enfin ! depuis le début du mois, le vent et l'état de la mer ne m'avaient pas permis de sortir beaucoup. Il était temps de pouvoir enfin profiter de mes vacances...

J'appelle donc Alain et Erwan. C'est une première pour mes deux equipiers ; Je prete ma SRF Black Jigging à Alain, qui n'est pas du tout équipé pour ce genre de pêche, Erwan a ce qu'il faut. Je prends ma canne casting, absolument géniale pour la peche verticale. Côté leurres, essentiellement des Giant Soyori et Magiceel Shadtail.

Nous décidons de partir de bonne heure : presque pas de vent, et malgré le petit coef, nous espérons bien prendre quelques lieus, voire plus si tout se passe bien...

7h à la cale, Stravael est vite paré, et nous partons vers la première épave.

Sur zone, de belles détections, les leurres descendent à 65 m, et Erwan fait le premier de la journée (et son premier gros sur épave !)

20140821 092525

Après quelques dérives plus ou moins fructueuses (plutôt moins que plus, d'aileurs...Rigolant ), changement de zone, et sur la première dérive, 4 poissons sortis !

Alain fait son premier lieu, et pas un petit. Avec un beau sourire ! (Le bonheur du débutant qui fait du gros, ça n'a pas de prix...)

20140821 103836

Une petite période de calme à l'étale, puis quand le courant se met en place, de belles détections apparaissent au sondeur.

20140821 110135

20140821 144432

C'est sur cette détection que je prends une touche un peu différente sur une remontée rocheuse, et le combat n'est pas le même que sur les lieus. Les coups de tête me donnent bon espoir de varier la pêche. Et en effet, c'est un joli bar de 69 cm qui monte à bord :

20140821 144207

Encore quelques dérives, et Erwan nous sort encore un joli poisson :

20140821 153128

Une bien belle journée, avec du soleil et quasi pas de vent.

Seul bémol : sur un bateau qui faisait les mêmes dérives que nous, un des pêcheurs sort un petit lieu (enfin, au moins 50 cm), et le remet à l'eau... sauf qu'un lieu qui remonte de 70 m ne pourra jamais repartir ainsi, sa vessie natatoire ayant gonflé au point de ressortir pas la gueule avec la surpression provoquée par la remontée brutale... Gachis !

Ajouter un commentaire
 

Vous allez être redirigés vers le nouveau site

Le site a déménagé. Vous allez être redirigés dans 5 secondes.

Si cela ne fonctionne pas cliquez ici

Pensez à mettre vos favoris à jour !

×